Les logiciels de simulation prêt voiture proposés en ligne connaissent un grand succès

La crise a fortement frappé le secteur automobile. En effet, plusieurs grands constructeurs comme Général Motors, Porsche… ont été mis en faillite en fin 2008. Les autres constructeurs pour faire face à cette difficulté, proposent des voitures de moins en moins chers, inférieurs à 10 000 euros, pour conquérir les acheteurs. Malgré tout, certains constructeurs ne prévoient la reprise du marché qu’en 2011. Cependant, grâce aux logiciels de simulation prêt voiture proposés en ligne qui connaissent un grand succès actuellement, la reprise peut être plutôt que prévue. En effet, avec près de 76% des français qui achètent leur voiture à crédit, cette innovation va encore rapprocher les établissements à crédit de ces milliers de consommateurs.

Comme la peur du surendettement survole en ce moment sur les particuliers, la simulation prêt voiture va leur permettre de déterminer leur capacité d’emprunter. D’après la loi, le taux d’endettement légal ne doit pas dépasser le tiers des revenus d’une personne, soit 33%. Et ce logiciel aide à bien cerner la situation du demandeur durant l’emprunt : à définir les mensualités, le taux d’intérêt et la durée appliqué pour le crédit auto souscrit.

A la différence de crédits immobiliers dont chaque frais est déterminé séparément, pour un crédit auto, comme il peut se définir comme un crédit à la consommation pour le prêt moins de 21 500 euros, les frais obligatoires (le taux d’intérêt, les frais de dossiers et les primes d’assurances) sont habituellement englobés dans un TEG ou taux d’effectif global. La simulation prêt voiture dévoile un des éléments constitutifs du TEG comme le coût des frais de dossiers ainsi que le coût total du crédit. Connaître ces éléments s’avère être utile si le demandeur veut négocier le taux d’intérêt.

La simulation prêt voiture aussi peut être utile pour recueillir le plus d’offres possibles. Avec près d’une centaine de sociétés spécialisées et d’établissements à crédit qui sont en concurrence à ce créneau, le demandeur se trouve dans l’embarras de choix pour contracter un crédit auto. Mais d’un autre coté, il n’aura pas la possibilité et surtout l’envie de découvrir les offres de tous ces établissements. Grâce au logiciel de simulation prêt automobile, qui jouera cette fois le rôle de comparateur web, le souscripteur découvrira les offres des partenaires du site où il a fait la simulation. Cette opération ne peut être réalisée que sur le site des compagnies de courtage en ligne.

Donc, la simulation prêt voiture est un outil décisionnel très pratique et incontestablement très facile à utiliser car il suffit de rentrer les données pour effectuer la simulation et de cliquer sur « ok ou simulez ». Tous les calculs mathématiques, c’est le logiciel qui s’en occupera. Le demandeur aura la réponse en quelques secondes. De plus, elle est proposée gratuitement en ligne, sans aucun engagement en retour pour l’internaute.

Une nouvelle innovation va voir le jour dans l’avenir prochain qui va unir le web et le vocal. En effet, de plus en plus de demandeurs de crédit préfèrent utiliser la simulation en ligne pour trouver les offres, cependant la majorité préfère encore conclure la transaction par téléphone et non pas par l’envoi d’une demande en ligne. Et cette nouveauté intègrera en ligne un agent virtuel qui répondra aux questions des souscripteurs ou les renvoie aux responsables plus appropriés à les répondre.

Développer un nouveau projet avec une simulation crédit voiture

La technologie est à son apogée dans le secteur automobile. En effet, de nouveaux concepts de voitures très attrayants apparaissent chaque année pour donner envie aux particuliers de changer de voiture bien avant que la leur ne se trouve à la casse. Ces révolutions sont accompagnées maintenant par des innovations aussi du coté des établissements de crédit. En effet, 76% des français paient à crédit l’achat d’une voiture. Et avec la vitesse à laquelle les particuliers se décident à changer de voiture, les institutions financières ont met en place des logiciels de simulation crédit voiture pour faciliter leur recherche de prêt adapté à leur situation personnelle et professionnelle.

La simulation crédit voiture est proposée par la majorité des établissements de crédit ou par quelques compagnies de courtage. Elle permet de développer en mieux le projet auto que l’internaute a en tête pour l’aider à se décider sur le montant à emprunter, les mensualités et la durée de l’emprunt, ainsi que pour trouver les meilleures offres selon le profil du demandeurs. Grâce à l’internet, le demandeur n’aura plus besoin de se déplacer pour recueillir les offres des établissements financiers. Ce service est proposé gratuitement pour tout le monde et ne leur engage à rien pour les résultats qui en sortent.

Avant que le souscripteur effectue une simulation crédit voiture, il devrait déjà d’avoir en tête le bien qu’il veut acquérir (marque, type, moteur…) et le prix de la voiture chez un concessionnaire, au garage ou chez un particulier. Une fois le montant défini, il calculera les mensualités qui lui seront appropriés selon ses revenus, ses charges et son taux d’endettement (inférieur à 33% normalement). C’est à ce stade déjà que la simulation crédit voiture peut l’aider car les mensualités dépend de la durée et du taux d’intérêt appliqué par l’établissement à crédit. Cette opération, appelée encore simulation rapide, est anonyme et sans engagement pour l’internaute. Elle peut être réalisée sur la majorité des sites proposant une simulation crédit voiture. C’est seulement un moyen d’information pour les souscripteurs sur le marché de crédit auto.

Si l’offre qu’on lui propose lui convient, il peut faire sa demande en ligne ou prendre contact avec un conseiller financier. Par contre, s’il veut voir les offres des autres institutions pour comparer le taux d’intérêt (TEG) et le coût total du crédit, il a la possibilité de faire une simulation crédit voiture personnalisée auprès des compagnie de courtage en ligne. En effet, ces dernières sont en partenariat avec des dizaines d’établissements à crédit et ont la possibilité de proposer plusieurs offres au demandeur. Pour qu’il obtienne des offres correspondantes à son profil, il doit donner des renseignements personnels et professionnels authentiques sur le site comme son projet auto, le montant de ses revenus, ses charges mensuelles et ses dettes contractées auparavant et aussi ses coordonnées. A travers ses informations, les institutions financières vont définir l’offre le plus approprié pour le demandeur. La simulation personnalisée correspond à une demande en ligne envoyée chez plusieurs établissements financiers. Cependant, le souscripteur ne doit signer qu’un seul contrat de prêt auto s’il se décide à demander un crédit, donc il faut bien choisir.

Financement auto chez les concessionnaires ou bien emprunter auprès d’un établissement financier?

Malgré la crise financière qui a affecté le secteur automobile, les constructeurs ne résignent pas les moyens pour développer de nouveaux types de voitures adaptés à la situation économique et environnementale actuelle, accompagnée d’offres alléchantes. Grâce à la prime à la casse et au bonus écologique, le prix d’une voiture a baissé d’au moins 2000 euros et les voitures à moins de 10 000 euros sont de plus en plus nombreuses. Cela entraîne des changements de voitures chez les particuliers qui veulent profiter de ces nouveaux concepts. Pour le financement auto, dans le cas où ils ne détiennent pas la somme nécessaire, ils ont le choix entre emprunter sur les lieux de vente, chez les concessionnaires ou bien emprunter auprès d’un établissement financier.

Chez les concessionnaires, le financement auto est proposé automatiquement aux personnes qui sont intéressés par un achat. C’est un emprunt du même type que chez les institutions financières, seulement il a l’avantage de proposer un emprunt à un taux d’intérêt assez bas (autour de 2%). A cela, s’ajoutent d’autres prestations et des garanties (extension garantie, prêt véhicule, entretien…). Mais en contrepartie, ils doivent se munir d’un apport personnel. Et plus cet apport est assez élevé et plus le taux d’intérêt sera réduit.

Dans certain cas, le financement auto auprès du concessionnaire revêt la forme d’un contrat de location-vente auquel le locataire va utiliser la voiture pour un certain temps en contrepartie de paiement de mensualités fixées par le constructeur. Et à une échéance définie, la voiture appartiendra au locataire. Mais tant que cette échéance n’est pas atteinte, la voiture reste propriété du constructeur et en cas du manquement à l’engagement du locataire, il aura le droit de lui reprendre la voiture. Cette forme de financement peut être proposé sans qu’un taux d’intérêt soit inclut dans les mensualités. Plusieurs concessionnaires tels que Ford, Nissan proposent des offres à taux 0% de temps en temps. Il faut bien noter que seul l’achat d’une voiture neuve bénéficie d’un emprunt chez le concessionnaire.

Chez les établissements à crédit, deux sortes d’emprunts sont proposés pour le financement auto: le crédit auto et le prêt personnel. L’avantage d’emprunter chez les institutions financières déjà, c’est qu’on a le choix pour la marque de voiture, le type de voiture (neuf ou occasion), certains éléments du contrat de prêt (les mensualités à payer ou la durée) ; et l’apport personnel n’est pas une condition préalable à l’emprunt mais il peut beaucoup aider dans la négociation du taux d’intérêt.

Pour le crédit auto, c’est un prêt affecté à l’achat de l’auto et bénéficie d’une garantie de ne payer les mensualités qu’à partir de la livraison de la voiture. Donc, en cas d’annulation de la vente ou d’un défaut de livraison, le contrat de prêt sera annulé rétroactivement en même temps que la vente. Cependant, l’emprunteur se trouve face un taux d’intérêt assez élevé (de 4% à 10% selon le montant).

Pour le financement auto par le prêt personnel, l’emprunteur a l’avantage d’un taux d’intérêt fixe, réduit et d’une transparence dans les calculs du coût total du crédit. En effet, il saura avant de signer le contrat quels sont les engagements qu’il doit assumer. De plus cet emprunt n’est pas affecté à un bien particulier, ce qui veut dire que l’emprunteur n’aura pas l’obligation de justifier les dépenses qu’il va faire avec l’argent emprunté mais il n’aura pas la garantie d’annulation du prêt en cas où la voiture est défectueuse.

80% de la demande crédit auto est accepté par les établissements de crédits

Malgré la crise financière qui frappe le secteur automobile, les crédits autos tiennent encore la cote que ce soit du coté des emprunteurs ou du coté des créanciers. En effet, l’encours au crédit auto à augmenter de 3% en moyenne et environ 80% de la demande crédit auto a été accepté par les établissements de crédits. La principale raison qui explique le pourcentage assez élevé de demandes accordées, c’est parce que la concurrence est vraiment rude entre les institutions qui offrent le crédit auto. A la différence du crédit immobilier qui ne concerne que les institutions financières traditionnelles (banques et compagnies d’assurance) ainsi que les établissements spécialisés, d’autres établissements entrent en compétition pour le crédit auto : les constructeurs d’automobile, les banques en ligne ainsi que des hypermarchés. En conséquence, des centaines d’offres sont à la disposition des consommateurs.

Heureusement, grâce à la simulation de crédit auto proposée en ligne, le souscripteur peut mieux préparer sa demande crédit auto avant de l’envoyer à un créancier. Avec ce logiciel de simulation, l’emprunteur peut déterminer les termes d’engagements appropriés pour sa situation personnelle et financière : les mensualités qu’il est prêt à payer ou la durée pendant laquelle il veut être engagé. Mais avant d’effectuer cette simulation, il doit détenir déjà un projet auto bien défini (la marque de la voiture, quel type, neuf ou occasion, le moteur) ainsi qu’une idée du prix de la voiture.

Le consommateur peut faire sa demande crédit auto soit en ligne, soit directement chez le concessionnaire, soit chez un établissement de crédit.

Pour la demande crédit auto en ligne, l’emprunteur remplit le formulaire de demande en ligne avec des renseignements exacts pour que la compagnie en ligne puisse étudier sérieusement son dossier (projet auto, le montant emprunté, les mensualités ou la durée qu’il préfère, sa situation personnelle, ses coordonnées). Ces informations seront envoyées vers les partenaires de la compagnie qui vont ensuite lui retournés des propositions d’emprunt personnalisé. La demande en ligne est la meilleure façon d’avoir le plus d’offres possibles ; en plus c’est très rapide, gratuite et sans engagement de la part de l’internaute.

En ce qui concerne la demande crédit auto chez un concessionnaire, l’emprunteur doit choisir une voiture parmi celles mises en vente par le concessionnaire (on parle ici de voitures neuves). Puis, il dépose sa demande de crédit avec des dossiers personnels. L’avantage du crédit proposé par le concessionnaire c’est qu’il s’accompagne par d’autres prestations comme l’entretien de la voiture. De plus, le taux d’intérêt sera peu élevé si le concessionnaire a des agences de crédit. Par contre, il doit financer l’achat à hauteur de 20%.

Pour la demande crédit auto chez un établissement de crédit, il peut la faire soit en ligne soit directement chez une agence. L’intérêt de faire sa demande en ligne c’est que l’emprunteur n’a pas besoin de se déplacer : il lui suffit de remplir la demande en ligne et il aura en guise de réponse, une offre personnalisée envoyée par e-mail dans un délai très court. Et la conclusion du contrat se terminera par l’envoi de l’offre préalable chez une agence accompagnée des pièces justificatives demandées. Cependant, il serait désavantagé car il lui sera presque impossible de négocier les termes de contrat. Donc, le mieux c’est de discuter à vive voix avec un conseiller financier pour avoir une offre encore plus avantageuse.

Éléments importants dans le calcul crédit auto

Acheter une voiture à crédit ne rapporte aucun gain pour l’emprunteur à l’avenir car c’est un bien semi-périssable, ce qui veut dire qu’elle perd de valeur au fil du temps, contrairement aux biens immobiliers et aux pierres précieuses. Par contre, l’emprunt permettra aux consommateurs de ne pas se mettre dans une situation financière gênante pendant un certain temps. En conséquence, lorsqu’on effectue le calcul crédit auto, on ne raisonne pas en terme de bénéfices tirés mais en terme de dépréciation du bien. Les éléments à étudier avant de signer un accord d’emprunt auto sont : le coût total du crédit et la durée de l’emprunt, selon la voiture convoitée ainsi que les mensualités à payer selon les moyens de l’emprunteur.

La première chose à faire avant de faire une demande de crédit, c’est de mettre en place un projet auto selon les besoins de l’emprunteur. Ce projet tient compte des moyens engagés pour l’achat et de la définition des caractéristiques de la voiture (marque, type, état, moteur)

Ces éléments sont très importants dans le calcul crédit auto parce que le choix du consommateur entraînera un engagement couteux en plus des charges que va occasionner la possession d’une voiture (frais d’entretien, impôts, assurances…) Principalement, la durée de vie de la voiture est déterminante dans le calcul en raison que le consommateur a intérêt à payer le crédit tant que la voiture marche encore. Alors il doit faire des recherches sur la voiture qu’il veut acheter avant de déterminer l’échéance du crédit.

Une fois le projet préétabli, l’emprunteur peut effectuer une simulation en ligne pour faire le calcul du crédit auto. En effet, plusieurs sites internet aident les consommateurs dans leur calcul crédit auto à travers des logiciels de simulation qui peuvent définir le montant total du crédit ainsi que le taux appliqué selon le montant emprunté et les mensualités ou la durée voulues par l’emprunteur. Cette opération est gratuite et n’engage en rien l’internaute.

Pour un crédit auto, le TEG ou taux effectif global est composé d’un taux nominal, des frais de dossiers et des assurances obligatoires. La connaissance de ces composants est primordiale dans le calcul crédit auto. En effet, les dizaines d’institutions qui offrent des crédits auto sont en concurrence sur le TEG : principalement sur les frais de dossiers et les assurances. Le consommateur a le droit de négocier sur ces deux points et de les faire baisser, ce qui va réduire encore le coût total du crédit.

En général, le coût total du crédit auto varie entre 100 euros et 4000 euros. Si la durée de l’emprunt est de 12 mois maximum, le taux d’intérêt sera moins de 4% pour un emprunt compris entre 6000 euros et 21 500 euros ; et dans ce cadre, le coût total du crédit ne dépasse pas les 500 euros. Par contre si la durée dépasse les 12 mois, soit de 48 à 84 mois, alors le taux applique sera de 5,80% à 10%. Donc, il vaut mieux prendre un emprunt de durée à court terme, déjà pour réduire le coût de crédit mais aussi pour mettre en confiance le créancier car d’habitude, les établissements financiers se méfient des demandes d’emprunt à une échéance un peu plus longue en matière de crédits à la consommation à taux fixe.

Comment dénicher le meilleur crédit auto?

Malgré la baisse des recours aux crédits à la consommation, le crédit auto est encore beaucoup demandé par les consommateurs. En effet, 76% des français pensent qu’acheter une voiture à crédit est un bon investissement. En ce moment, les taux de crédit auto subissent une légère diminution, comme pour le crédit immobilier.

En dehors des institutions financières traditionnelles (banques, assurances) plusieurs sociétés de crédit spécialisées (Mediatis, Cofidos, Cetelem, Sofinco…), des constructeurs d’automobiles ainsi que des Hypermarchés se sont mises à proposer des crédits autos. Par conséquence, des centaines d’offres sont à découvrir. Mais pour dénicher le meilleur crédit auto, la façon la plus facile est d’utiliser l’outil comparatif de crédit auto préconisé en ligne.

Plusieurs compagnies en ligne proposent de trouver le meilleur crédit auto aux ménages en quelques minutes sans besoin de se déplacer. Cette prestation est gratuite et ne relève aucun engagement de la part de l’internaute.

En moyenne, le taux de crédit auto tourne autour de 4% à condition que l’échéance du crédit ne dure pas plus de 12 mois. Des offres promotionnelles de 3,5% peuvent être trouvées sur les sites des compagnies en lignes. Par exemple, sur créditneto.net, on trouvera l’offre de COFIDIS avec 3,47% TEG, le meilleur crédit auto proposé actuellement pour un emprunt de 6000 euros à 21500 euros en 12 mensualités. A ce taux, le total du crédit n’excède pas 400 euros incluant les frais de dossiers et les assurances obligatoires. Pour les assurances facultatives, il faut en rajouter 0,24% du montant emprunté. On trouve aussi la même offre sur le site jechange.fr. Cependant, cette proposition alléchante n’est proposée que temporairement (entre 10 et 15 jours) et on n’en trouve que 3 ou 4 fois par an.

Le meilleur crédit auto qu’on en parle rarement est le crédit à taux 0% jusqu’à 3%. En effet, plusieurs constructeurs de voitures proposent de financer l’achat de voitures à hauteur de 80% sans qu’aucun crédit ou presque ne s’accompagne de cet achat. C’est le cas de Ford, par exemple. Ces offres sont à découvrir sur les sites internet des constructeurs ou chez les concessionnaires. Il faut bien noter que ces offres concernent des voitures que les constructeurs ont eu du mal à vendre. Ou encore, ces offres promotionnelles de crédit auto tombent en période de récession : après les vacances, au début des rentrées de classes… Des hypermarchés comme SUPER U se sont aussi lancé dans ce créneau pour lutter contre la baisse du pouvoir d’achat. Donc, pour bénéficier du meilleur crédit auto, il ne servira à rien de se précipiter ; il faut attendre le bon moment pour profiter d’une réduction de crédit.

En cas de besoin urgent d’acheter une voiture, il est possible d’obtenir un meilleur crédit auto en possédant un dossier de demande de crédit de bonne qualité. Cette qualification dépend de l’établissement financier mais plusieurs critères sont communes pour tous : un bon apport personnel, une source de revenus conséquente, un emploi stable, un taux d’endettement ne dépassant pas 33%.
Pour faire encore plus d’économies, plusieurs offres de promotions de voitures sont à consulter en ligne. La réduction peut aller jusqu’à 20%, soit une épargne de plusieurs milliers d’euros.

Une baisse des taux prêt auto par les établissements de crédit en ce moment!

Les actualités parlent beaucoup de la baisse des taux d’intérêt appliqués par les établissements de crédit en ce moment. Cette baisse s’explique par la diminution du taux directeur de la Banque Centrale européenne auquel est basé le calcul du taux d’intérêt nominal des institutions financières. Néanmoins, cette baisse n’entraîne pas l’euphorie de la population pour les crédits de consommation, au contraire, ils enregistrent une diminution en moyenne de 18% par rapport à l’année dernière. Mais pour le crédit auto, cette baisse est légèrement atténuée (environ 15%) malgré la baisse du pouvoir d’achat réclamée partout.

En ce qui concerne le taux prêt auto, il est exprimé en taux effectif global (TEG) sur les publicités et les informations comme l’exige le code de consommation. Le TEG réunit la totalité des coûts nécessaires à la réalisation du projet auto: taux nominal, frais de dossier, coût de l’assurance obligatoire. Il est fixe pour un prêt auto, ce qui veut dire que le souscripteur saura au moment du signature du contrat le coût de revient du crédit auto ou le coût total du crédit. Le taux prêt auto appliqué en ce moment varie entre 3,9% et 10% selon les établissements financiers. Cette différence s’explique par le taux appliqué selon le montant et la durée du crédit. Si le montant de l’emprunt est inférieur à 5000 euros, le taux sera autour de 9%, il en est de même pour un emprunt dont la durée est plus de 5 ans.

Pour comparer les offres e se basant sur le taux prêt auto, le taux nominal n’est pas une référence, mais le savoir s’avère important lors de la négociation des termes du contrat car l’emprunteur pourra négocier le taux nominal s’il détient un dossier pertinent (apport personnel, source de revenu conséquente, emploi stable…) Les établissements financiers misent surtout sur les autres éléments annexes pour être le plus compétitifs sur le marché. Les frais de dossiers constituent les dépenses engagées par l’établissement pour la mise en place du dossier de financement d’un crédit. Ils représentent en moyenne 1 à 1,5% du montant de prêt. Certains établissements omettent d’inclure ces frais dans le calcul du TEG, donc le souscripteur doit vérifier cela avant de conclure le contrat de crédit ; tandis que d’autres l’incluent dans le taux nominal ou l’offrent dans une opération promotionnelle. Ces frais de dossiers peuvent être négociés au moment de la conclusion du contrat de prêt. En ce qui concerne les assurances, seules l’assurance décès invalidité est obligatoire, et tous les établissements financiers l’incluent dans le taux prêt auto. Mais certaines sociétés, pour se démarquer, insèrent aussi des assurances facultatives dans leur taux. Si le demandeur a déjà souscrit les mêmes assurances auprès d’un autre organisme, il doit le souligner au créancier pour que ce dernier ne les inclue pas dans le calcul du TEG.

D’après le code de la consommation, les établissements financiers sont libres de fixer le taux prêt auto selon leurs politiques commerciales. Cependant, il ne devrait pas dépasser le taux d’usure. Pour les crédits de consommation à taux fixe, le taux d’usure est de 10,04%. Néanmoins, la rude concurrence entre les établissements financiers protège les consommateurs contre la pratique des taux d’usure.

Faire des économies avec une simulation prêt auto

En cette période de crise financière, la nécessité de faire des économies est devenue le mot d’ordre de tous les agents économiques. Tout le monde cherche, par tous les moyens de dépenser à moindre coût au lieu de gaspiller leur argent.

Actuellement, on ne peut se passer d’une voiture. Cependant, l’achat requiert un coût qui fera un gros trou dans le budget personnel ou familial. C’est pour cela que 76% des français font recours au crédit auto dans cette démarche.

En ce moment, la compétition entre les dizaines d’institutions financières n’ont jamais été aussi coriaces. Il est très utile de comparer leurs offres afin de profiter des bonnes affaires. Néanmoins, prendre contact tous ces établissements est presque un défi impossible. Cependant, il est possible de recevoir plusieurs offres des établissements financiers sans se déplacer grâce à la simulation prêt auto.

En effet ce logiciel, mis en place par les sociétés intermédiaires comme les courtiers, permet d’avoir une estimation du coût de prêt auto sollicité par l’internaute parmi les meilleures offres de ces partenaires. Cette opération ne durera que quelques minutes et n’engage en rien le souscripteur.

Pour que le logiciel de simulation prêt auto puisse travailler correctement, le souscripteur doit lui donner quelques informations concernant la voiture qu’il veut acheter, le montant de prêt qu’il souhaite avoir pour concrétiser l’achat ainsi que la durée ou les mensualités qu’il peut assumer. Puis il remplit des informations confidentielles lui concernant pour que les établissements financiers puissent connaître un peu l’état des finances du demandeur : source de revenus et charges mensuelles. Enfin, le souscripteur donne ses coordonnées afin qu’on lui envoie les offres dans les plus brefs délais. Cette opération peut être répétée sur plusieurs sites en ligne pour avoir un grand nombre d’offres.

Les informations données lors de cette simulation prêt auto personnalisée ne seront divulguées. Mais pour que les résultats de la simulation soient les plus tangibles, ces renseignements ne doivent pas être mensongères.

On peut faire aussi une simulation prêt auto rapide sur les sites des établissements financiers. En effet, ce ne sont pas seulement les intermédiaires qui utilisent ce logiciel mais les prêteurs aussi, principalement pour informer le souscripteur sur les taux d’intérêt appliqué selon le montant demandé ainsi que leur possibilité concernant les mensualités qu’il est prêt à payer ou sur la durée du contrat pendant laquelle il pense rembourser son crédit auto. Cette simulation permettra d’avoir des informations sur la limite du montant et de la durée de l’emprunt auto chez cet établissement ainsi que les offres promotionnelles qu’il lance.

Mais que ce soit une simulation prêt auto rapide ou une simulation de prêt auto personnalisée, les résultats contiennent les mêmes informations : le TEG appliqué (taux, les éléments inclus…), le coût total du crédit et la durée ou les mensualités. C’est sur ces points que le souscripteur doit effectuer ses comparaisons et choisir l’offre la plus avantageuse pour lui.

La simulation prêt auto effectuée par l’internaute n’engage aucune poursuite s’il ne donne suite aux résultats qui lui sont envoyés car le principal but de cette opération est d’aider le souscripteur à mettre en place un projet auto viable et de lui informer sur les pratiques financières en matière de prêts autos.

Comparatif crédit auto : plus d’une centaine d’établissements proposent des crédits auto en France

L’internet a encore rajouté un mode de fonctionnement vraiment utile à son actif. En effet, les établissements à crédit ont lancé en 2006 le simulateur de crédit. Ce logiciel sera pour tout emprunteur un outil de décision qui l’aidera à mieux comprendre le fonctionnement des offres de crédits et à mesurer les impacts des emprunts qu’il veut contracter. En même temps, des compagnies en ligne ont mis en place un logiciel de comparatif de crédit pour que le futur emprunteur ait en main les plus d’offres possibles.

En ce qui concerne le comparatif crédit auto, avec plus d’une centaine d’établissements qui proposent des crédits auto répartis en France, les particuliers mettront beaucoup de temps à visiter chacun de ces établissements pour découvrir les offres les plus avantageux. Ce comparatif va alors jouer les intermédiaires entre l’emprunteur et les offreurs de crédit. Cette opération d’intermédiation ne coûtera rien à l’emprunteur ; par contre les institutions financières leur donnent des commissions pour chaque client qu’elles rapportent.

Plusieurs sites comparatifs crédit auto sont disponibles en ligne. Chacun d’eux est en partenariat avec des dizaines d’établissements. Elles revoient à ces derniers les renseignements que le demandeur de crédit a remplis. Pour un comparatif crédit auto, ces renseignements sont en générale : le projet auto qu’il a concocté (état, marque et le série de la voiture, le moteur), le montant qu’il veut emprunter, le choix entre la détermination des mensualités qu’il peut (ou veut) payer ou la durée du contrat de prêt, sa situation financière (ses sources de revenus et ses charges) et enfin ses coordonnées. C’est d’après ces critères que les établissements financiers décideront s’ils veulent accorder un crédit à la personne ou non et si oui, à quel taux d’intérêt.

Dans les réponses du comparatif crédit auto qu’a effectué l’internaute, il trouvera le montant total du crédit sur chaque offre. Et c’est d’après ce point, ainsi que le taux d’intérêt, qu’il fera son choix.
Entre le taux proposé lors du comparatif crédit auto et la signature du contrat, une différence peut être constaté, selon le dossier rapporté par le demandeur de prêt. En effet, ces simulations n’incluent pas dans leur calcul un apport personnel de l’emprunteur qui peut faire baisser le taux proposé au début.

Ce mode de simulation offre plus de réponses que de faire une simulation sur le site d’un établissement financier en particulier car le souscripteur n’aura que l’offre de ce dernier. Pour avoir plusieurs offres, il doit répéter plusieurs fois la même opération sur plusieurs sites d’établissements financiers. La perte de temps sera énorme.
Néanmoins, avec l’outil de comparatif crédit auto, le souscripteur ne saura rien sur les offres à taux 0% proposé par les constructeurs de voiture. En effet, ce genre d’offre ne concerne pas les établissements de crédit, seulement entre l’acheteur et le concessionnaire. Dans ce cadre, l’acheteur a droit de payer en plusieurs mensualités sa voiture, mais cette dernière reste propriétaire du concessionnaire tant que son débiteur n’aura payé en totalité ce qu’il lui est dû. Ce genre d’offre n’est visible que chez les concessionnaires et sur le site internet des constructeurs de voiture. Donc avant de se lancer dans une opération de demande de crédit auto, il vaut mieux chercher en premier les propositions à taux 0%.