Crédit automobile rapide

Rapide ?

Ce qu’on veut dire par rapide c’est le temps entre la demande et l’acceptation du dossier. Le traitement de dossier ainsi que réunir les dossiers prennent du temps. Si votre voiture est hors-service et que vous en avez besoin pour votre travail ou pour la famille, comment faire ? C’est souvent le problème qui se pose. Un personne qui travaille à 30 kilomètres de chez elle a impérativement besoin d’une voiture. Alors que le temps pour passer à la banque, réunir les papiers nécessaires et choisir une voiture est mince. De plus en plus de banque accélère leur analyse de dossier car les demandeurs peuvent trouver d’autres prêteurs entre temps. Les banques proposent aux minimums 24 heures pour la validation de demande. Le problème est alors du côté de l’emprunteur. Mais à chaque problème ses solutions. Si vous êtes vraiment très pressés, faites votre demande sur internet, après quelques clics et en 24 heures vous aurez votre réponse. Les documents officiels comme les papiers d’identité suivront.

Conséquences

Le crédit rapide est avantageux pour les deux parties. Le consommateur reçoit en un temps-record le prêt qu’il souhaite acquérir et la banque augmente ses clients et ses bénéfices. La loi entre aussi en jeu pour les crédits rapides. Elle protège les clients autant que les prêteurs de crédit. La législation ne favorise ni l’un ni l’autre. Elle a été mise en place après négociation des consommateurs et des banques afin de préserver les avantages respectifs. Le service est efficace plus la rapidité.

Vous avez le choix entre déposer votre dossier à la banque en précisant que c’est une demande pour prêt rapide ou le faire en ligne. Les banques font dans la plupart du temps des offres spéciales pour les demandes en ligne. Il y a ceux qui rayent les frais de dossiers.

Il y a quand même un petit bémol sur le crédit rapide pour certaines personnes. Une voiture est toujours indispensable mais si vous êtes dans les fiches FCC et FICP, vous aurez du mal à emprunter. Ces fiches sont des fiches remplies par les banques pour dire qu’une personne est surendettée. Toutes les banques ont accès à ces fiches, donc si vous faites un emprunt chez une autre banque, elle saura que vous êtes fichés. Les personnes fichées sont interdits d’emprunts car cela ne fera qu’augmenter leur endettement. S’il vous faut impérativement une nouvelle voiture alors vous cherchez une solution auprès des courtiers et des banques. Un rachat de crédit pourra se faire pour vous acquitter des dettes sur les fiches. Après vous pourrez envisager de contracter du crédit rapide. Toutefois, ces cas sont très rares et très étudiés car la plupart du temps, soit la dette est très conséquente soit la personne est sur plusieurs fiches c’est-à-dire qu’elle est surendettée sur plusieurs prêts. Dans ce cas, pensez à un crédit rapide pour une auto est pensez à l’impossible. L’accord du crédit rapide est tel que les autres prêts « normaux ». Il faut une solvabilité acceptable et être majeure.

Crédit automobile le moins cher

Existe-il ?

La concurrence entre les établissements financiers est rude. C’est la loi du plus inventif qui gagne. Pour attirer les clients, ils font des publicités et des offres exceptionnelles. Les demandeurs de crédit n’ont qu’à bien cherché pour trouver le plus attractif. Un crédit automobile pas cher est-il un mythe ? Normalement, vous payez le prix de la voiture que vous voulez acheter. La différence se trouve donc dans les frais de dossier et de remboursement anticipé mais aussi dans les intérêts. Le taux le plus bas avec une durée moyenne peut réduire le montant total à payer. Pas cher est un terme plutôt exigeant. Si vous voulez trouver le crédit le moins cher, il existe. Le prix recherché est donc le plus bas entre toutes les banques. Rien ne vaut l’inspection et la clarté dans les contrats. Vous pouvez demander à votre banque des explications et plus d’informations concernant les clauses. Si vous cherchez un crédit automobile dans une autre banque que la vôtre alors il se peut que vous bénéficiiez d’une promotion ou d’une offre spéciale pour les nouveaux. Mais il reste toujours le taux effectif global pour juger un crédit moins cher que les autres.

Quoi qu’il en soit, le mieux est de bien se renseigner sur le bon fonctionnement de la banque et de la fidélité de ses clients. Les arnaques factices existent. Sur le taux effectif global vous trouverez un prix très intéressant mais dans les clauses du contrat, certaines actions venant de la part de l’emprunteur engendrent des frais supplémentaires.

Où le trouver

Si vous êtes de la vieille école et que vous aimez les visites des banques, alors vous trouverez le plus intéressant par TEG qui figurera dans le contrat que la banque vous enverra. Vous ferez le tri décroissant et vous retiendrez le moins cher. Pour cette option, votre choix sera limité par le temps et l’étendue de la surface à visiter et le nombre de banques à voir.

Pour ce qui préfère tout chercher de chez eux ou de leur bureau, l’internet est la première porte. Vous accédez au comparatif de crédit automobile. Vous aurez une centaine de banques et d’institutions financières à votre portée. Vous comparez toutes les offres intéressantes. C’est rapide et très efficace. La comparaison ne se fera qu’en quelques clics. L’avantage pour cette option est que lors de la simulation, vous choisissez le montant du prêt, la durée que vous voulez avec le taux déjà fixé. Vous saurez tout de suite les mensualités que vous devrez payer. Si le résultat vous satisfait, vous faites votre souscription sur le web. Après le formulaire rempli, vous acceptez l’envoi. On vous demandera si vous voulez la réponse sur e-mail ou courriel ou autres selon les banques. En recevant votre dossier, vous avez aussi le droit de rétracter. Un contrat rempli sur internet a la même signification et le même droit qu’un contrat manuscrit rempli à la banque.

Mais que ce soit un contrat en version électronique ou en version manuscrite, il faut toujours être méfiant car un crédit trop bas nécessite des explications pour ne pas avoir de mauvaises surprises au moment du remboursement.

Prêt etudiant pour une voiture

Les modalités

Quand on est étudiant, on a autant de charges et de besoins que les adultes. Plusieurs prêts sont accordés aux étudiants : pour la scolarité, les matériels nécessaires et de nos jours les voitures. Les revenus des étudiants sont minces alors pourront-ils s’acheter une voiture ?

Le prêt étudiant donne accès à des achats de consommation. Les étudiants reçoivent des avantages par rapport à leurs revenus d’étudiant. En général la somme et de 500 euros. C’est donc en fonction de cette somme que les banques organisent les modalités de paiement du prêt auto. Le taux est très intéressant, certaines banques proposent un taux de 3 %. Les autres un peu plus que cela. Un autre avantage est le paiement. Les étudiants ne commenceront donc pas à rembourser que s’ils auront un travail après leurs études. Ils n’auront donc pas à se soucier de leurs petits budgets qui serviront aussi dans leurs quotidiens.

Emprunter un prêt étudiant implique que plus tard, l’étudiant sera leur client. Puisque le paiement ne se fera qu’après les études, il faut se méfier des chiffres. Avant de signer quoi que ce soit, assurez-vous que le montant de votre prêt ne soit pas exorbitant. C’est-à-dire que le montant du prêt ajoutant les frais et les intérêts doivent être dans vos champs d’application le plus moyen.  Si à la fin vous devez à la banque une somme de 75 000 euros alors ce n’est pas  la peine d’emprunter. Tout se résidera dans le futur. Ne vous fiez pas au présent, pensez au futur. Pour bénéficier de l’emprunt étudiant, vous devez fournir une pièce justificative mentionnant que vous êtes étudiant dans telle ou telle université.

Le prix

Un plafond limite la somme empruntée pour chaque institution financière. Les unes prêtent jusqu’à 30 000 euros. Le montant est fixé selon le prix de la voiture que l’étudiant voudra se procurer. Le montant est encore net de tous les frais et complémentaires. Si les frais des dossiers sont gratuits, il restera les intérêts. Le premier chiffre qu’il faut connaitre est le taux effectif global. C’est la somme que la banque inscrite dans le contrat. Tous les détails de ce qu’il faut payer sont compris dans ce résultat. Il sert aussi de comparaison entre les banques. Les autres frais supplémentaires ne sont pas obligatoirement calculés avec ce taux. Le taux d’emprunt est défini selon la durée et le montant du prêt. Le remboursement s’effectuera selon les termes du contrat mais le 33 % du revenu ne doit pas être dépassé. S’il y a remboursement anticipé alors des frais de pénalité seront versés. Mais il faut savoir qu’il y a des banques qui ne pénalisent pas l’anticipation.

L’étudiant a aussi le choix de payer d’abord les intérêts pendant ses études et de payer les mensualités du capital quand il travaillera. C’est la franchise partielle. La franchise totale est le paiement de toute la somme dû après les études. Faites attention car une franchise diminue la durée de remboursement et parallèlement augmente les mensualités à payer. La loi sur la durée de rétractation est aussi valable pour les contrats de prêt automobile pour les étudiants.

Crédit automobile

Le crédit à la consommation

Le crédit automobile est classé dans le crédit à la consommation. Ce n’est pas un prêt comme l’immobilier mais le prêt consiste à financer l’achat à la consommation. Le prêt personnel pour auto est parmi la consommation. Le crédit vient des établissements de crédit. Le crédit à la consommation est plafonné et doit respecter la somme. Ce crédit est accordé pour les particuliers pour des achats non immobiliers. Le crédit automobile est très demandé car acheté une auto de ses propres moyens est impensable. Alors qu’une voiture est indispensable. Comme tous les prêts, celui de la consommation est remboursé par des échéances mensuelles sur une durée minimale de 1 an.

Le consommateur (emprunteur) est une personne physique qui dépensera son prêt pour un achat de bien meuble et non pour un but professionnel. Il peut faire appel à un intermédiaire pour conclure son achat.

Le prêt affecté

Le prêt affecté est l’une des caractéristiques du crédit à la consommation. Si vous faites un prêt affecté, l’acte ne sera en vigueur que si le bien ou le service acheté est acquis. Si vous n’avez pas vos clés de voiture en main, vous n’êtes pas engagés à verser le moindre sou. Dans ce genre de crédit, le consommateur doit respecter le but du prêt c’est-à-dire que la destination de l’argent emprunté ne doit pas changer. Si au départ vous vouliez une voiture, une voiture ce sera.  Une autre particularité du prêt affecté est que la somme empruntée ne passe pas dans les mains de l’acheteur. Au moment de l’acquisition, l’argent est directement versé au vendeur. Un revirement de la destination de la somme sera difficile. Précisons que la durée de remboursement du prêt ne doit en aucun cas dépasser la durée de vie du bien acheté. On a vu auparavant que le paiement du remboursement ne se fera qu’à la livraison de l’achat. Si le vendeur et l’acheteur ne se mettent pas en accord sur le prix de vente, l’achat sera annulé. Si cela arrive, le prêt le sera aussi. Un litige peut arriver après vente du bien. Si les deux parties se mettent d’accord d’annuler la vente, le vendeur remettra la totalité de l’argent à la banque tandis que la banque rembourse les mensualités déjà payées par l’emprunteur.

Le contrat de crédit automobile

Ce contrat est comme les autres contrats  de crédit. Les modalités sont propres au crédit. Les mensualités ne dépassent pas la durée de vie de la voiture. Le contrat comportera les dossiers nécessaires. Le plus important c’est la capacité de remboursement de l’emprunteur. Etant donné que la durée des échéances ne s’étale pas sur des années et des années, les mensualités seront un peu plus élevées. Le contrat comporte le montant emprunté, la durée de remboursement, la somme d’une mensualité, le taux effectif global et l’objet qui justifie l’emprunt. Les deux parties sont les signataires du contrat de prêt automobile. Quoi qu’il en soit, le prêt automobile peut acheter une voiture neuve mais aussi une voiture occasion. La loi ne différencie pas l’achat sur ces deux qualités.