Crédit automobile chez les concessionnaires

Ce qu’il faut savoir

Nous avons toujours l’habitude de penser que ce sont les banques et les institutions de prêt qui sont les seuls à faire du crédit automobile. Cela est dû à la « mauvaise réputation » des crédits qu’offrent les concessionnaires. Même si les voitures viennent de chez eux, les prix du crédit sont toujours très importants. La raison est peut-être financière, en tout cas, tous les concessionnaires ont des taux de remboursement très élevés. Le marché du prêt automobile était dominé par ces concessionnaires. Pour avoir une voiture, il fallait passer par leurs garanties et leurs offres, qu’ils soient chers ou un peu plus. Depuis que les banques s’occupent aussi des prêts automobiles, les prix ont relativement diminué. Les remboursements sont devenus accessibles pour tous. Avec le taux de prêt qui a connu une baisse par rapport au vendeur, tout le monde a enfin eu une chance d’acheter une voiture même neuve. Et ça ne s’est pas arrêté là. Les taux descendent encore avec le prêt et la vente en ligne. Il se trouve donc que les concessionnaires ont perdu beaucoup de leur marché pour les prêts automobiles. L’avantage pour un crédit chez le concessionnaire c’est la garantie des constructeurs. Avec les autres prêts, cette garantie existe mais elle est plus avantageuse chez le concessionnaire. Les avantages ne manquent pas mais c’est surtout le prix qui fait que les emprunteurs reculent et préfèrent aller chez les autres prêteurs. Les concessionnaires n’arrivent toujours pas à descendre leur mensualité à la hauteur de celles des banques alors ils ont trouvé une autre astuce pour compenser les pertes : la location avec option d’achat.

Location avec option d’achat

Comme son nom le décrive, la voiture est loué et à la fin le locataire pourra l’acheter ou non. Cette option est l’arme clé des concessionnaires. Les banques et les prêteurs n’ont pas la possibilité d’offrir ce choix vu qu’ils n’ont pas de voiture. C’est là donc que les concessionnaires profitent pour faire des bénéfices. Et ça marche assez bien. Cette option est très enviée par les personnes qui veulent conduire une voiture trop chère même avec un prêt automobile à la banque. La location avec option d’achat consiste à louer la voiture mensuellement. C’est comme le remboursement des mensualités mais le prix de location est moins cher. Si à la fin du contrat, la personne désire acheter la voiture alors le prix total de la location avec la dernière mensualité sera très couteux. Mais la plupart des locataires ne procèdent pas ainsi. L’avantage pour cette option c’est que les voitures sont toutes neuves. À part ça, à la fin du contrat qui peut durer jusqu’à 5 ans, le locataire s’il n’achète pas la voiture peut reporter le dernier remboursement et louer une autre voiture. Même si le locataire change de voiture tous les deux ans (selon le contrat), les voitures seront toujours neuves et non des occasions. Le hic est que le locataire n’est pas le propriétaire. Il n’a donc aucun droit sur la voiture comme la revendre. Tous les entretiens se feront chez le concessionnaire.

Quel prêt choisir pour sa voiture

Comment choisir

Quand il s’agit d’un prêt automobile, il faut toujours faire le bon choix. Il ne faut jamais prendre à la légère la garantie de votre voiture. C’est l’emprunteur qui va tout payer donc c’est à lui de choisir. Pour le faire, il y a quelques points à prendre en compte. Le premier est votre budget. Si le montant est assez conséquent, vous choisissez le prêt personnel automobile. Ensuite, vous devez connaitre vos moyens de paiement. Si vous avez assez d’argent pour une grosse mensualité, prenez un crédit automobile sinon optez pour un prêt personnel. Si vous voulez plus de sécurité pour votre achat alors le crédit automobile sera à votre attente. Avec l’achat de la voiture, vous envisagez aussi d’autres accessoires et d’autres achats mobiliers ou services, le prêt personnel saura vous combler.

Les deux prêts sont tous là pour que votre achat de voiture se fasse. Mais il faut choisir entre les deux car deux prêts pour une voiture sont impossibles. Vous devez donc peser le « pour » et le « contre » par rapport à vos attentes. Ne vous précipitez pas, prenez le temps de bien analyser. Une fois la machine activée, les modalités des prêts vous seront incombées. Le prêt par excellence n’existe pas. C’est pour cela que les banques proposent une liste pour votre achat de voiture. L’avantage dans l’un n’est pas dans l’autre et vice-versa. Chaque style d’un prêt automobile est fait pour chaque situation financière des emprunteurs. Celui qui sait choisir le prêt qui s’accorde avec son budget aura le meilleur avantage.

Quels sont les choix

Les choix sont déjà énumérés ci-dessus mais on va voir les détails. Pour le crédit automobile, il est fait pour les personnes qui recherchent plus de sécurité pour leurs prêts. Le procédé est simple. Le crédit est directement versé pour l’achat d’une voiture. Le montant est donné en totalité au concessionnaire ou au vendeur. L’emprunteur ne pourra le dépenser pour d’autres achats. Pour les personnes dépensières, le crédit automobile coupera leurs envies superflues.  En plus de cela, si la transaction est ratée, le prêt revient à la banque. L’emprunteur ne remboursera rien. C’est donc un départ à zéro. Le taux d’intérêt est un peu plus haut que celui du prêt personnel. La durée est celle que l’emprunteur choisira ainsi que le montant.

Un prêt personnel automobile est un peu différent du crédit automobile. Ce prêt a plus de liberté sur les dépenses que fera l’emprunteur. Le but est d’emprunter un fonds à la banque et d’acheter tout ce que le consommateur voudra. Mais il faut préciser que ce sont des achats de consommation et la voiture en fait partie. Le montant n’a pas de but précis sur l’achat. La banque ne demande même pas ce que le consommateur va faire de l’argent à condition de ne pas dépasser les limites de la consommation (l’immobilier par exemple est exclu). Le taux est intéressant, vous pouvez acheter votre voiture, son assurance, ses accessoires et même un voyage. L’inconvénient c’est qu’en ayant l’argent, il se peut que vous le dépensiez pour autres choses et la voiture ne sera pas acquise.

Les solutions de paiement pour un prêt automobile

L’assurance et la caution

Les problèmes de paiement n’arrivent pas qu’aux autres. C’est pour cela qu’il vaut mieux être prudent et toujours assuré son prêt automobile. Les cas d’une difficulté de remboursement sont nombreux mais le plus dur est le chômage.

Pour l’adulte, le conseil est toujours de contracter une assurance perte emploi. Cette assurance n’est pas obligatoire mais utile. Pour un prêt automobile, les banques n’exigent pas la nature de l’assurance mais la garantie elle-même. L’assurance prendra la part non payée si vous perdez votre emploi. La durée dépendra de votre contrat d’assurance mais en général, elle couvrira le paiement tant que vous n’avez aucune ressource financière. C’est pour cela que les assurances prêts automobiles ou autres prêts sont assez chères.

Pour l’étudiant mais aussi les travailleurs, la caution est aussi une garantie en cas de problèmes. La banque n’entre pas dans les détails c’est-à-dire l’entente entre l’emprunteur et sa caution. Si le paiement n’est pas fait, c’est à la personne responsable de la caution qu’elle adressera l’ordre de payer. Pour l’étudiant, c’est surtout pendant qu’il cherche du travail que la caution paie à sa place.

Un contrat de prêt doit toujours être honoré. La banque ne joue jamais dans ce cas-là. Le pire qui peut arriver sera que la banque vous forcera à payer tout le reste des mensualités et avec des indemnités de retard. Avec cela, votre endettement sera marqué par un fer rouge dans vos dossiers que les autres banques verront. Alors vous pourrez mettre une croix sur vos intentions d’emprunter dans le futur.

Le rachat de crédit

Pour ne pas être dans la liste rouge des mauvais payeurs des banques, cherchez d’abord des solutions pour payer votre prêt automobile. Le rachat de crédit est aussi une des solutions courantes. Il consiste à souscrire un prêt pour rembourser le ou les prêts impayés. Vous pouvez donc racheter du crédit pour votre prêt automobile et les autres prêts contractés, s’il y en a. Vous allez peut-être dire que c’est une dette pour payer une dette. C’est à peu près cela mais l’avantage c’est que la durée est prolongée est le taux diminué. Les mensualités seront donc moins encombrantes. Ce n’est donc pas un cercle vicieux car il a une fin.  Les sociétés intermédiaires s’occupent des documents sur le rachat de crédit. Vous vous renseignez auprès de votre banquier ou cherchez dans l’annuaire. C’est comme un contrat de prêt normal. Tout le dossier est classé confidentiel. C’est une solution très appréciée et c’est peut-être le dernier recourt avant l’intervention de la banque.

Le rachat de crédit est aussi appelé regroupement de crédit, consolidation de crédit ou refinancement de crédit. Ces deux termes désignent la même action qui est de racheter du crédit pour payer d’autres crédits. Le rachat n’est pas prédéterminé dans le contrat de prêt initial. Cette solution est indépendante du contrat de crédit automobile. Votre banque n’est pas obligée d’être  au courant de votre consolidation si celle-ci se fera dans une autre institution financière. Une personne peut avoir deux rachats de crédit successivement si le paiement du premier n’a jamais eu de problème.

Le crédit pour véhicule

Quand faut-il prendre un crédit pour voiture

Le moment le plus propice est quand vous avez vraiment besoin d’une nouvelle voiture. Selon vos besoins et vos dettes contractées, c’est là que vous ferez vos analyses. Une voiture sert toujours à quelque chose. Si vous en avez déjà une, profitez du temps pour économiser afin d’alléger votre prochain prêt. Il ne faut pas enchainer crédit après crédit. Une petite erreur fera un effet domino avec tous les autres prêts. Vous pouvez aussi attendre le bon moment. C’est-à-dire quand le taux d’intérêt fixe baissera. Mais cela peut prendre du temps, alors si le prêt n’est pas immédiat, vous pouvez attendre. Dans tous les cas, ce sont les besoins qui dicteront le crédit pour véhicule.

Un crédit plus rapide

C’est ce que tout le monde recherche. Un prêt qui prend un long moment pour être validé ne satisfait pas les clients. Quand une personne demande un prêt, c’est que le moment est à son comble. Les banques proposent maintenant des prêts donnés dans les 48 heures qui suivent l’acceptation des termes du contrat. Le plus rapide jusqu’ici est de 24 heures. Cette rapidité est avantageuse pour les deux parties. La banque aura vite ses remboursements et fera de plus en plus de bénéfice. Les clients recevront leurs prêts en temps voulu. En même temps, les consommateurs pourront honorer leur promesse d’achat de voitures.

Le contrat de crédit

C’est le document dans lequel tous les termes concernant l’emprunt sont inscrits. S’il y a litige ou paiement ou autres évènements, c’est le contrat qui jugera. Un contrat doit toujours être signé, lu et approuvé. C’est un document légal et il vaut son droit. Une personne mineure ne peut contracter un prêt automobile ainsi que les personnes mentalement défaillantes. Toutes les informations concernant les personnes qui ont pris part dans l’élaboration du contrat y sont inscrites. Ce sont l’emprunteur et le prêteur ainsi que le courtier et le responsable des fichiers qui sont les acteurs.

Il ne faut pas oublier qu’un contrat peut être jugé au tribunal s’il y a vraiment un litige ingérable et mention non stipulée clairement dans le contrat. Avant de signer, il est donc impératif de lire et de relire le contrat afin d’être vraiment au courant de ce qui se passera. Il n’y aura pas de marche arrière quand la signature aura lieu. Le prêt automobile est annulé seulement dans le cas où la transaction ne se fera pas ou quand il y aura retour du bien. Dans un contrat, ce sont les clauses qui sont les plus dures à déchiffrer. Les termes dans un contrat sont juridiques, c’est pour cela qu’il est mieux de faire appel à un expert. Les clauses sont les petits paragraphes qui sont les négations des grandes lignes du contrat. Il est très important de les connaitre pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Vous pouvez demander à votre banquier de vous expliquer leurs significations dans un langage plus populaire. Une fausse interprétation de votre part et votre auto vous échappera des mains.