Crédit automobile pour étudiant

La responsabilité

La voiture est devenue indispensable pour les étudiants. Les campus ne sont plus assez grands pour tous les jeunes universitaires. Une grande partie de ces jeunes louent un appartement qui peut se trouver assez loin de l’université. Avec l’appartement, il y a encore les autres frais qui incombent à ses étudiants. Avec une voiture, les trajets seront moins longs et moins couteux. Alors comment faire ? Aujourd’hui, il y a tous les formules pour tous les prêts. Si vous êtes étudiants, il y a la formule crédit étudiant pour véhicule. Il est facile à obtenir mais il faut prendre ses responsabilités. La première personne est l’étudiant qui contracte le prêt. C’est déjà un acte majeur, donc responsable de toutes les signatures qu’il a fait. Ensuite la caution, dans la plupart du temps ce sont les parents. La caution joue un rôle important. La garantie de paiement leur est dédiée. Un étudiant, après ses études aura beaucoup de difficulté à trouver un travail. Les parents seront donc les personnes qui paieront les mensualités jusqu’à ce que le jeune trouve une ressource de revenu. La dernière partie est la banque. Son devoir est assez simple. Elle fournit le montant demandé par l’étudiant. Il faut préciser aussi que les banques sont très attirées par les nouveaux clients et surtout les jeunes. Ils promettent un avenir prospère pour elles. C’est pour cela que le prêt pour étudiant est souple en matière de modalités de paiement.

Les modes de remboursement

Pour les étudiants, les modes de remboursement sont différents aux remboursements des travailleurs. Mais le taux d’endettement est le même c’est-à-dire 33 % du revenu mensuel. Pendant leurs études, ils sont exemptés de paiement. La durée des études est prise en compte par la banque pour le calcul du taux de remboursement. Un étudiant en quatrième année est plus solvable qu’un autre en deuxième année. Le premier remboursera ses dettes après un an seulement. Mais quoi qu’il en soit, tous les étudiants sont des candidats recherchés par les banques.

Si le jeune consommateur veut s’acquitter de son emprunt dès le départ, il peut commencer son remboursement. Pour que ses dépenses ne dépassent pas son revenu, il paiera seulement les intérêts du remboursement. Chaque mois, il versera le montant de cet intérêt comme le remboursement du prêt. On appelle cela une franchise partielle. Les étudiants obtiennent donc une franchise de paiement. C’est la période pendant laquelle l’étudiant accompli encore ses études. La franchise partielle n’est accordée que pour les étudiants pouvant supporter la dépense. Pour les autres, la franchise est obligatoirement totale. C’est-à-dire qu’aucun remboursement ne se fera. Le premier paiement sera attendu à la fin des études. Et c’est là que les garanties entrent en jeu. Le contrat stipule clairement qu’à la fin des études, le remboursement commencera. Même si l’emprunteur n’a pas un revenu financier, le paiement est impératif.

Donc, il ne faut pas être trop gourmand quand on choisit la voiture à acheter. Plus elle sera chère, plus vous serez endettés alors que vous n’avez pas encore commencé une vie professionnelle. Choisissez bien aussi votre caution, votre avenir en dépendra.

Le crédit pour automobile

Généralités

En matière de crédit automobile, on a souvent tendance à penser que c’est comme le crédit immobilier. Mais ce crédit fait partie du crédit à la consommation. Ce sont les crédits destinés à l’achat de mobiliers, de nourritures, de voyages, et autres à part l’immobilier. Le crédit automobile n’est donc qu’un choix parmi d’autres. Le fonctionnement est assez simple. C’est comme tous les prêts, vous devez définir le montant. Avec le banquier, vous négociez le taux à appliquer. La durée est aussi en fonction de tous les facteurs possibles. La règle de trois est stricte. Si vous voulez une durée courte, les mensualités seront importantes. En plus si le montant est conséquent, les mensualités grimperont. Le taux n’est donc pas le seul facteur, ce n’est même pas le facteur le plus important. Il peut diminuer après négociation mais jamais en dessous de la normale. Les seuls détails qu’il faut jauger sont donc le montant et la durée. Mais attention, une voiture est amortissable en quelques années alors la durée du remboursement ne doit pas dépasser la durée d’amortissement. Au maximum, vous remboursez pendant 5 ans.

Pour avoir le prêt, il faut choisir entre deux propositions. Ce sont tous des crédits pour automobiles mais avec quelques petites différences. Il y a le crédit personnel et le crédit affecté. Avec le crédit personnel, vous pouvez obtenir une durée de remboursement allant jusqu’à 10 ans. La raison est simple, le crédit personnel est pour tous les achats à la consommation. Vous pouvez emprunter le montant que vous voulez. C’est pour cela que la durée peut s’allonger. Si au départ vous vouliez une voiture mais qu’en fin de compte vous achetez un voyage, la banque ne demandera pas les factures. Mais en revanche, quoi que vous fassiez de votre emprunt, vous devez rembourser la totalité. Ce crédit est plus souple et le taux est plus bas par rapport au crédit automobile classique.

Le crédit sur-mesure

Ce crédit dit sur-mesure est le deuxième choix. Si vous voulez plus de sécurité pour votre prêt et que vous êtes vraiment décidés d’acheter une voiture, ce prêt est l’idéal. Le taux est un peu plus important mais ne dépasse pas la moyenne. Vous ne pouvez acheter qu’une voiture, vous ne pouvez pas acheter un mobilier ou autres. C’est à la fois l’avantage et l’inconvénient de ce crédit. La démarche est un peu plus compliquée que le crédit personnel. Premièrement, vous devez acheter une voiture. Ensuite, la somme ne vous sera pas remise en mains propres, c’est le vendeur qui recevra la somme. En même temps si la vente est annulée, le prêt est annulé aussi. En comparaison avec le crédit personnel, c’est assez inconvénient mais c’est surtout pour la sécurité des emprunteurs. Comme cela s’il y a un problème lors de l’achat, le prêt est remis à la banque et l’emprunteur ne remboursera pas un sou pour la voiture qu’il n’a pas achetée.

Pour chaque situation et pour chaque personne, l’un de ces crédits satisfera les attentes. Il suffit de faire le bon choix en fonction de l’achat et du remboursement adéquat.

Les droits de l’emprunteur de crédit automobile

Avant le contrat

La partie qu’on connaît c’est surtout la législation pour la sécurité de la banque vis-à-vis des emprunteurs. C’est la loi Scrivener. Mais qu’en est-il des consommateurs. Les droits ne sont pas seulement législatifs mais aussi conventionnels. Avant la signature définitive du contrat ou avant l’application du prêt, comme vous le vouliez, l’emprunteur a des droits que les banques doivent honorer et de le faire savoir.

Pendant la comparaison, le consommateur peut connaitre le taux appliqué, la durée maximale en vigueur. Les prêts proposés par les banques. Ensuite, le taux effectif global qui résume ce que le consommateur paiera, est aussi à faire part. Si l’un de ces détails n’est pas communiqué par le prêteur, le client peut les réclamer et les exiger. Après que la banque ait posté le contrat, le consommateur a le droit de 10 jours. Ce droit s’applique à tous les prêts à la consommation et non seulement au véhicule. Ce délai n’est ni moins ni plus de 10 jours. Le contrat entre les mains ne veut pas encore dire que le contrat vaut son droit. Pendant les 10 jours, l’emprunteur a le droit de refuser le contrat : le droit de rétractation. Il n’y aura pas de poursuite ni de pénalité. Si l’emprunteur demande une aide auprès d’un courtier, celui-ci doit le mettre au courant de toutes les possibilités en cours. C’est une obligation de la part du courtier envers son client. Il doit le conseiller de prendre telles ou telles modalités pour bien gérer son budget.

Pendant le remboursement

Avant le remboursement, le client a le droit de négocier le contrat. La décision finale sera entre les deux parties mais la banque ne peut pas dire au départ que toute négociation est impossible. Par exemple, l’emprunteur peut demander une pause de remboursement pendant les périodes des impôts.

Si le consommateur désire rembourser son prêt en totalité ou partiellement avant la fin du contrat, il pourra le faire. La banque ne pourra pas l’interdire. Mais en contre partie la banque recevra une indemnité. Les deux seront quittes : le consommateur paiera sa dette et le prêteur recevra son remboursement et ses intérêts.  Le remboursement anticipé est obligatoirement cité dans un contrat de prêt automobile.

Pendant le remboursement, si le consommateur se trouve dans une impasse, il peut demander un rachat de crédit chez les sociétés de rachat. Pour supprimer ses dettes en empruntant un nouveau prêt, le rachat est utile. C’est dans son droit et il n’a pas à communiquer de ses intentions à sa banque. Il peut choisir entre le refinancement hypothécaire ou le refinancement de prêt à la consommation.

Si les modalités du contrat ne sont pas respectées ou bien que la banque a mis des clauses non expliquées au client et que celui-ci n’est pas satisfait alors il peut porter plainte. S’il y a litige entre les deux parties et qu’elles ne trouvent pas un terrain d’entente, le client peut s’adresser à la direction générale du contrôle et de la médiation. Au-delà des deux parties, ce sont les tiers qui jugeront le litige.

Les garanties offertes par le prêt en ligne

Introduction

Les prêts en ligne sont très prisés et sont maintenant en plein essor. Et les garanties évoluent en même temps que les prêts à la banque. Le prêt en ligne est surtout apprécié parce que vous pouvez acheter votre voiture en ligne. Les sites proposent des voitures neuves et occasions avec le prêt pour que vous ne fassiez plus de détour chez un autre vendeur. Pour les prêts et achats en ligne, c’est surtout dans les garanties pour les biens achetés que les consommateurs exigent. Les garanties sur le remboursement et le contrat du prêt sont déjà dans les bonnes conditions mais il reste à savoir si la voiture aura des garanties.

Les courtiers et mandataires

Ces deux professionnels sont les responsables des sites internet sur les prêts automobiles ainsi que les achats. Le premier s’occupe d’acheter les voitures chez les concessionnaires du pays.  Ces achats concernent surtout les modèles invendus et qui nécessitent un grand déstockage. Le courtier se charge alors d’acquérir ces voitures avec une grosse remise. Les voitures sont évidemment neuves, c’est pour cela que le prix sur le net est beaucoup moins cher. Le second c’est-à-dire le mandataire quant à lui s’occupe d’acheter les voitures dans les autres pays. Il se trouve que le prix d’une voiture varie d’un pays à un autre. Ce prix dépend de la popularité de la voiture auprès de la population. Les prix sont aussi négociés et revendus à la baisse. Ce sont aussi des voitures neuves achetées auprès des concessionnaires des pays voisins.

Les garanties

Quand vous faites un prêt en ligne pour acheter une voiture sur le site, vous avez tous les droits comme si vous achetiez chez les concessionnaires. Vous pouvez exiger les garanties surtout si vous faites l’achat et le prêt sur un même site internet. Il est rare que le prêt se fasse dans un site et l’achat de voiture neuve dans un autre. Vous avez le droit de proclamer vos droits. Les garanties offertes par les concessionnaires lors d’une acquisition d’un véhicule neuf sont les mêmes pour les voitures neuves en ligne. C’est exact que ces voitures sont déstockées et revendues à des prix inférieurs mais quoi qu’il en soit, les garanties restent les mêmes.

Vous obtenez une garantie de constructeur pour 3 ans selon votre contrat. Cette durée peut atteindre 5 ans si votre vendeur est clément. Une voiture neuve, peu importe son prix de vente et ses modalités de vente, est toujours garantie par le constructeur. La TVA de ces voitures neuves importées d’un autre pays doit être réglée avant l’acquisition du consommateur. C’est le mandataire qui se charge de la TVA. C’est un cas à bien inspecter car cela peut créer des problèmes. Et en plus de cela, les deux experts sont tenus de vous de faire les papiers administratifs sur votre voiture venant de l’étranger. Ils s’occuperont de l’immatriculation et de la carte grise. Ils connaissent les démarches et vous devez leur exiger de les faire. Ce n’est peut-être pas dans le contrat mais il faut négocier cela avant la signature, en plus c’est encore dans leur rayon d’activité.