Le prêt automobile pendant l’étude

Les détails à prendre en compte

Quand on est étudiant, posséder une voiture est indispensable surtout si on a un travail. Organisez son emploi du temps en respectant les horaires nécessite une solution radicale. C’est surtout le trajet qui « bouffe » la majorité de notre temps. Avoir une voiture quand on est étudiant est de plus en plus courant. Il faut pour cela faire un prêt automobile. Pour l’étudiant, les banques font des offres spéciales. Avec des modalités plutôt particulières. Il faudra en premier lieu fournir les dossiers. Avec un papier pour prouver que vous êtes étudiants dans une université.

Les offres évoluent et deviennent encore plus meilleures. C’est à vous de trouver celle qui vous ira le mieux. Pour commencer, n’achetez pas une voiture trop chère (la nouvelle Audi qui vient de sortir par exemple). Optez plutôt pour une occasion de bonne qualité. La banque verra que vous avez besoin d’une automobile et non d’une marque ou d’un millésime ou d’une cylindrée. Ce sont surtout les étudiants de la troisième année qui sont les préférés des banques. Leur durée d’études restantes est peu, donc le remboursement se fera aussi tôt. Soyez vigilant et économe sur le montant du prêt. L’élément de comparaison reste toujours le taux effectif global. C’est à partir de ce taux que vous comparerez les garanties et les montants à payer pour toutes les banques. Le taux d’intérêt est assez attractif pour les étudiants mais c’est surtout la durée qui sera longue vu qu’ils auront encore des années d’études. Ne négligez donc pas ce taux d’intérêt et ce taux effectif pour ne pas être surendetté dès votre premier travail.

Prêt étudiant et remboursement

Le remboursement ne commencera qu’après la fin des études. Normalement, vous êtes considérés comme travailleur après vos études. Si vous n’avez pas encore de travail, ce sera entre vous et votre banquier. Si la clause de votre contrat vous autorise à ne pas payer si vous ne travaillez pas, c’est une chose. Mais sinon, le banquier pourra saisir votre voiture en vous obligeant à payer. Il faut donc penser à économiser même un peu pour se mettre à l’abri au cas où. L’étudiant a aussi le choix de payer partiellement dès obtention de la voiture. Dans ce cas, la franchise est dite partielle. Il peut verser les intérêts mensuellement et attendre de payer le capital quand il aura du travail. C’est aussi un meilleur choix pour prouver à la banque que vous êtes un bon client mais cela dépend aussi des dépenses mensuelles.

Dans le cas cité ci-dessus (l’étudiant ne trouve pas de travail à la fin de ses études), les banques exigent une caution. C’est comme une assurance-chômage mais pour les étudiants. C’est surtout les proches qui sont portés garants de la caution et non une institution d’assurance. La caution peut être un parent ou un tiers. C’est une garantie au cas où l’étudiant aurait du mal à payer sa dette. Un remboursement anticipé n’est pas souvent mentionné pour un étudiant mais il faut le négocier. Le futur est incertain alors il vaut mieux être prudent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Spam protection by WP Captcha-Free