L’intermediaire du contrat de prêt automobile

Qui sont-ils ?

L’intermédiaire du crédit ou la tierce personne du contrat est la personne qui est engagé par l’emprunteur pour s’occuper de son dossier. L’intermédiaire peut être une personne physique ou une société de courtage. L’un ou l’autre, l’intermédiaire est légalement inscrit dans le registre du SPF économie, PME, classes moyennes et énergie.  Ces personnes sont reconnaissables par leur carte d’agréer. Ce sont des experts du marché du prêt et mettent leurs services au profit de ceux qui en ont besoin. Les intermédiaires, aussi appelés les courtiers travaillent momentanément pour les emprunteurs et en coopération avec les banques. Ce ne sont pas des employés de la banque pour qu’il n’y ait pas corruption ou trafic entre les deux. Au contraire, un courtier obtient une faveur particulière. C’est-à-dire qu’ils peuvent obtenir un taux intéressant pour votre dossier. Ce sont ces experts qui font que votre dossier soit bien présenté et accepté avec les meilleures conditions. Ils sont rémunérés dans la plupart des cas. Les banques leur offrent des commissions en pourcentage avec les contrats conclus. Le pourcentage est fixé entre eux mais en rapport avec le montant de votre prêt automobile. Certains courtiers reçoivent aussi une commission de la part de ses clients mais certains sont gratuits. Leurs études sont bien précises, on ne peut pas être courtier du jour au lendemain. Il faut avoir effectué des études sur la gestion, l’économie, les consommations et tout ce qui concerne le marché financier. Les courtiers des prêts automobiles sont des experts dans ce domaine car il existe d’autres courtiers qui s’occupent par exemple des agroalimentaires, des chimies et des immobiliers.

Leur travail

Leur fonction est très claire. Le courtier s’occupe de la bonne marche du dossier de l’emprunteur. Il est dans son devoir de conseiller le consommateur de ce qu’il faut faire pour obtenir de bonnes garanties de prêt. Il conseille quelle voiture il faut choisir. Quel montant est adéquat par rapport aux revenus du ménage. Il doit tout faire pour que le contrat soit accepté dans les plus brefs délais. Il doit donc étudier tous les mouvements financiers du client. Aucun secret ne doit être dissimulé au courtier, cela diminuera les chances d’obtenir le prêt. Avant de présenter le dossier, c’est le courtier qui sera la première personne au courant de tous les détails du dossier à présenter. Les offres des banques pouvant intéressé le client sont présentées. C’est le courtier qui choisira quelle banque conviendra à son client vu sa situation financière. La négociation de tous les détails du contrat de prêt est aussi le travail du courtier. Il connaît le marché du prêt automobile donc il connaît à peu près le taux effectif d’une banque et le taux nominal appliqué. Pour que le travail d’un intermédiaire soit vraiment pris en compte, il figure dans le contrat de prêt. Son nom ou sa dénomination, les informations concernant la société, le numéro de la société et surtout le numéro dans le registre du SPF. Au cas où il trahit son client, il y aura une trace qui prouve qu’il a participé à la conclusion du contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Spam protection by WP Captcha-Free